Baby Shower : un simple effet de mode ?

Uploads%2f1479464544311 qdv3zky3ti6bdj08 14089771e2f18a0c38d72bbf82c8a171%2factivit%c3%a9+baby+shower

Les sceptiques appelleront ça une “énième fête américaine”, (on leur rappelle en passant qu’Halloween, ça n’est pas américain mais celte juste comme ça) mais qu’importe, la Baby Shower est bel et bien en train de couler des jours tranquilles dans notre bel hexagone.

Il est grand temps de se pencher un peu plus sur ce phénomène. Alors effet de mode ou nouvelle coutume ?

Historiquement, il faut remonter en 1800 (quand même !), en Amérique, pour trouver trace des premiers rassemblements pour célébrer la future maman. Traditionnellement pensée autour d’une tasse de thé, c’est bel et bien à la fin de la Seconde Guerre Mondiale que celle-ci commence à prendre du galon.

Mais pourquoi une baby… shower… on va quand même pas lui faire prendre une douche ?

Non, on vous rassure, ce terme signifie seulement “doucher” la future mère… de cadeaux. Mais comme ça ne coule pas de source, en bon français, on dira plutôt inonder ! D’ailleurs à ce niveau là, chez C’est Prévu Pour Quand, nous sommes plus adeptes du terme Australien : Stork Party (Fête des Cigognes), mais c’est seulement un avis personnel.

La Baby Shower donc est une pratique particulièrement commune Outre Atlantique, tellement d’ailleurs qu’elle ne regroupe plus seulement des femmes comme le veut la coutume mais bien tous les amis de la maman. AU Royaume-Uni, elle se pratique surtout au travail et en Espagne… au resto !

En général, on reconnaît une Baby Shower réussie : aux nombre de cupcakes tous plus pastels les uns que les autres, les petites activités (il y a une sombre histoire avec des couches mais on ne voudrait pas vous faire peur), des cadeaux bien sûr et des confidences venant surtout des aguerries, seules capable de calmer les angoisses de la petite cigogne.

Car en effet, cette fête à lieu entre le 7e et le 8e mois, pile au moment où le ventre rond commence à poser quelques questions !

Et la France dans tout ça ?

S’il est de plus en plus courant de voir s’organiser ce type d’événements, la France a souvent traîné des charentaises sur le sujet. Et l’excuse on vous la donne en mille : cette bonne vieille superstition tricolore.

En effet, non contents de se méfier des échelles, de trinquer les yeux dans les yeux et d’éviter les chats un peu trop bronzés… le Français a aussi peur de féter les événements en avance. C’est ainsi que pendant très longtemps, célébrer une naissance qui n’avait pas encore eu lieu pouvait porter le mauvais oeil.

Mais depuis les séries américaines sont passées par là. Et ce qui est bon pour Rachel, Lily et les autres, c’est bon aussi pour nous ! Alors après une tentative râtée en 2005, il semble bien que la vapeur s’inverse et la douche se réchauffe !

Et si avant même que bébé n’arrive, la fête en est à ses balbutiements, il n’y a qu’un pas pour que cela devienne un événement incontournable de la grossesse au même titre que l’enterrement de vie de jeune fille avant le mariage.

Alors jeunes mamans, à vos layettes, une soirée va vous être réservée !

En passant pour les activités, on a bien une idée : un jeu, avec des pronostics où on pourrait parier sur l’arrivée de bébé… c’est pas mal ça, qu’en pensez-vous ?

comments powered by Disqus