Qu’est-ce que la macrosomie fœtale ?

Chaque bébé est unique et ce dès la naissance ! Poids, taille, couleurs des yeux, il n’y a pas de règles lorsque votre enfant vient au monde. Enfin… pas tout à fait ! Car si chaque enfant porte en lui un combinaison chromosomique unique, il n’empêche que l’on s’attende à ce qu’il rentre dans la moyenne. Ce qui est le cas notamment concernant… son poids !

En moyenne, un enfant naissant à terme pèse le jour de l’accouchement entre 2600 g et 4000 g. Une fourchette relativement large comprenant des enfants nés entre 38 et 42 SA (ce qui explique en partie l’écart). La moyenne d’un bébé se situe quantd à elle à 3500 g (soit 3,5 kg pour ceux qui ne savent vraiment pas calculer).

Mais qu’est-ce que la macrosomie fœtale ? Il s’agit tout simplement du fait que votre enfant pèse plus de 4 kg à la naissance. Un bien beau bébé en somme.

Si dans le passé un bébé bien potelé était signe de bonne santé, les coutumes tendent à évoluer dans le sens inverse. Un bébé dépassant les 4 kg peut être une véritable source d’inquiétudes pour la maman puisque cela peut venir compliquer son accouchement.

Ces quelques centaines de grammes de trop peuvent avoir différentes causes développées tout au long de la grossesse : le diabète est la source la plus probable et ce, qu’il soit préexistant ou seulement lié à la grossesse (diabète gestationnel).

La macrosomie fœtale peut également venir d’un souci de poids chez la mère. L’obésité de cette dernière peut multiplier par 4 les risques chez le fœtus. D’autres facteurs ont été également identifiés : le dépassement du terme, l’âge avancé de la mère, le nombre de kilos pris pendant la grossesse, ou un premier antécédent lors d’une précédente grossesse.

Il est donc capital pour la future maman de rester attentive à son poids tout au long des 9 mois que dure sa grossesse et des examens réguliers pourront lui être prescrits pour monitorer la prise de poids du bébé.

Si toutefois le bébé se présente le jour J avec un léger embonpoint, il se peut que l’accouchement se complique. La macrosomie fœtale peut s’accompagner pour la mère d’hémorragies lors des poussées, des infections post-naissance, de lésions, etc.

Le bébé peut quant à lui présenter des complications au niveau de son arrivée en restant bloqué au niveau des épaules (dystocie) demandant des manipulations précises pour son extraction.

Notez toutefois que pour un bébé dont le poids fœtal est estimé à plus de 4,5 kg, une césarienne sera normalement pratiquée. Notons d’ailleurs que cette estimation n’est pas infaillible, des fausses alertes peuvent être possible.

Un déclenchement en 39e semaine pourra également être envisagé pour les bébés les plus dodus.

Rassurez-vous, la macrosomie fœtale est uniquement cristallisée sur le bébé qui n’a pas plus de risque qu’un autre de présenter des problèmes de surpoids. Le pédiatre sera toutefois amené à surveiller attentivement sa courbe de poids en grandissant.

Le saviez-vous ? Un bébé perd environ 10% de son poids de naissance durant ses 3 ou 4 premiers jours. Ces quelques centaines de grammes seront récupérées environ en 15 jours !

Retrouvez notre lexique de grossesse à cette adresse.