La folie Hand Spinner

Uploads%2f1496490402703 wzrxdnp06g b7053b0d93d5a29d7dfd802619bc3c5c%2fla+folie+hand+spinner

Le phénomène n’aura pas pu vous échapper. Comme les Pogs à leur époque, les JoJo’s ou plus récemment les élastiques Rainbow Loom, c’est au tour de la toupie Hand Spinner de faire tourner les têtes.

Ce petit objet inoffensif à première vue est en fait un véritable jouet interactif et ludique pour l’enfant qui, en plus de le divertir a pour but d’occuper son esprit.

L’histoire a fait le tour du monde plus vite que la toupie elle-même. Cet objet a été inventé il y a de cela plusieurs années (en 1997 pour être précise) par l’Américaine Catherine Hettinger qui souhaitait mettre au point une activité permettant d’occuper sa fille atteinte d’une maladie myasthénie lui causant une grande faiblesse musculaire.

Le jouet avait donc pour but initial un véritable objectif thérapeutique. Ce qui a permis par ailleurs à l’enfant de s’épanouir davantage. Mais alors que le succès de la toupie reste cantonné aux murs de la maison de son inventrice, le temps file jusqu’à ce que le brevet dont elle ne renouvelle pas la licence tombe dans le domaine public en 2005 faute de moyens pour le renouveler.

Il faudra alors attendre plusieurs années pour que la toupie soit remise au goût du jour et rencontre le succès qu’on lui connaît aujourd’hui mais qui ne rapporte par conséquent pas le moindre dollar à sa créatrice.

Star des cours de récré, elle plait aux petits qui trouvent enfin de quoi occuper sainement leurs mains et aux grands, qui, plus heureux encore de voir leur progéniture s’amuser autour d’un jouet « traditionnel » se laisse bien volontiers tenter par un tour de piste.

Disponible dans tous les colories dans des boutiques pour le moins étonnantes (au kiosque à journaux, dans des bazars ou même des cordonneries), la toupie Hand Spinner a très vite déferlé sur la France au point d’être très rapidement en rupture de stock.

Une pénurie vite réparée par les commerçants pour ne pas manquer l’achat de l’année dont les ventes explosent depuis des semaines.

Mais alors faut-il vraiment se laisser tenter par cette tendance qui, comme les précédentes s’annonce une fois encore bien éphémère ?

La question serait plutôt de savoir… pourquoi pas ? Car au final cet objet reconnu d’utilisé infantile n’est pas une manière totalement idiote d’occuper ses mains. Et pour une fois qu’un jouet ne coûte quasiment rien (comptez environ 5 à 6€ en moyenne suivant les points de ventes et la qualité de la toupie) et n’inclus pas un écran ni une connexion Wifi, avouez qu’il serait au final bien dommage de s’en priver.

PS : pour les plus doués, elle décapsule aussi les bières… mais on ne vous a rien dit 😉 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

comments powered by Disqus